Nouvelles archivées

mai 2023

Le titre de fellow, l’une des plus hautes distinctions décernées par la Société internationale de recherche sur l’autisme (INSAR), revient au Dr Laurent Mottron 

Sommité reconnue à l’international pour ses travaux de recherche portant sur l’autisme… La suite en suivant ce lien: https://medecine.umontreal.ca/2023/04/19/laurent-mottron-recoit-le-titre-de-fellow-2023-de-linsar/

mars 2023

Événements de la Journée mondiale de l'autisme | Le 2e Forum des sciences du cerveau sur l'autisme organisé par le Sixième hôpital de l'Université de Pékin

Conférence virtuelle en anglais de Laurent Mottron

Prototypical Autism: new criteria and the asymmetrical bifurcation model

Vendredi le 24 mars, 8h10 à 8h50 am (date heure de Montréal).

Lien zoom vers la conférence : https://us02web.zoom.us/j/5544050961?pwd=Y08rNlJXOXNvN1djeGZ6Y3I4dVdZdz09

https://mp.weixin.qq.com/s/ARRkZajlyLQNjiHwJg5UAQ

septembre 2023

Offre d'emploi:
Coordonnateur.rice de laboratoires de recherche en autisme
Nous recherchons un.e coordonnateur.trice de laboratoire passionné.e avec de l’expérience en recherche, en gestion de projets d’envergure ou en coordination de laboratoire.

La personne retenue sera responsable de deux grands volets spécifiques :

Responsable du Projet Q1K
Sa tâche consiste à mettre en place et diriger le volet « Recrutement et phénotypage » du projet Québec 1000 familles (Q1K). Le Laboratoire de Laurent Mottron à l’Hôpital Rivière-des-Prairies, est responsable de la mise en place du projet Q1K devant comporter 1000 participants recrutés par l’entremise de 4 sites collaborateurs.

Coordonnateur.trice des laboratoires du Centre de recherche, d’évaluation et d’intervention en autisme (CREIA)

En collaboration avec les chercheurs et les coordonnateurs de leurs laboratoires respectifs (Laboratoires Laurent Mottron, IDEA, LUDICA, PNLab), la personne retenue aura pour tâche d’assurer une coordination générale du CREIA en développant une bonne collaboration clinique-recherche, en participant activement à la formation des étudiants, aux demandes de fonds, au suivi des projets de recherche communs, au recrutement des employés, etc.

Détail de l'offre d'emploi : http://grouperechercheautismemontreal.ca/Documents/Offre%20d%27emploi%20Coordonnateur%20Q1K%20-%20CREIA.pdf

Date limite pour soumettre votre candidature : 30 septembre 2023

mai 2023

Le numéro 15 du magazine Sur le Spectre est maintenant disponible

Consultez également notre chaîne YouTube, plusieurs nouveaux balados sont disponibles.

Lien vers la page : https://www.youtube.com/channel/UC-g4i5SdsnZD28Im0g9FXqw 

février 2023

Conférence sur la "Prototypicité en autisme"


Présentée en anglais par Laurent Mottron en collaboration avec l'université de Guangzhou en Chine

1er mars 2023 à 19h00
Rejoignez la conférence Zoom
https://us04web.zoom.us/j/77872291080?pwd=4fQ1aO5OY8UOY9QGqxTfYhfEHZQkla.1 

mars 2023

Balado Sur le spectre 2 - Conversation avec une personne autiste

Dans cet épisode, un sujet qui suscite les polémiques dans le domaine est abordé, soit l’autisme au féminin.

Jessica Buteau, femme autiste, et Dr Laurent Mottron, psychiatre, se questionnent sur le processus diagnostique, le camouflage et les possibles distinctions qui peuvent être faites entre l’homme et la femme autiste.

Youtube: https://youtu.be/2UfGrafjvhk

mars 2023

Balado Sur le spectre - Conversation avec une personne autiste

Le tout nouveau balado Sur le spectre est maintenant en ligne.

Pour le premier épisode, nous discussions de parentalité avec Valérie Jessica Laporte, la créatrice de contenu derrière Bleuet atypique et femme autiste, et avec la professeure Isabelle Courcy (UdeM). Dans l’épisode, elles se penchent sur les défis qui peuvent être rencontrés en étant autiste dans les différentes étapes de la parentalité, de la grossesse à l’éducation des enfants.

Extrait Facebook de la vidéo https://www.facebook.com/reel/582854503776930/?s=single_unit

Vidéo complète https://www.youtube.com/watch?v=TNvdZnA4iIQ&t=5s

octobre 2022

Representativeness of autistic samples in studies recruiting through social media.

Ces dernières années, on a constaté une augmentation du nombre de recherches sur l'autisme qui recrutent des participants en ligne, par exemple via les médias sociaux, où il peut être difficile de contrôler la composition de l'échantillon obtenu. Il existe donc un risque de biais d'échantillonnage qui fait que l'échantillon n'est pas représentatif. Dans cet article, nous avons cherché à savoir si le risque de biais d'échantillonnage semble avoir des implications pratiques en explorant systématiquement les marqueurs de biais dans 36 études ayant recruté des participants via des plateformes de médias sociaux. Nous avons examiné les divergences potentielles en matière de démographie entre les participants autistes et ce qui a été précédemment rapporté sur la population autiste dans la littérature. Plus précisément, nous avons examiné le rapport des sexes, l'âge au moment du diagnostic de l'autisme, le niveau d'éducation, le taux de chômage et la proportion de personnes présentant une déficience intellectuelle concomitante. Nous avons constaté que les participants de la plupart des études incluses n'étaient pas représentatifs pour au moins une des variables démographiques, ce qui indique un biais d'échantillonnage. Dans l'ensemble, nous avons constaté que les études incluses avaient tendance à présenter un sex-ratio inversé (plus de femmes participant que d'hommes), un âge élevé au moment du diagnostic d'autisme (médiane de 30 ans) et une médiane de 60 % de personnes ayant une formation collégiale ou universitaire. Nos résultats suggèrent qu'un biais de sélection peut être présent dans de nombreuses études examinées et que les résultats de celles-ci ne peuvent pas être généralisés à l'autisme en général.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/aur.2777 

octobre 2022

Conférence Stanford Neurodiversity Summit 2022

Comment contribuez-vous à la communauté neurodiverse ? Éducation, service, recherche et/ou défense des intérêts

Présentation Laurent Mottron 24 octobre 2022
Mon expérience en tant que chercheur principal encadrant des chercheurs autistes


https://med.stanford.edu/neurodiversity/SNS2022.html 

octobre 2022


CONFÉRENCE 27-28 OCTOBRE 2022
SUR LES CONDITIONS NEURODÉVELOPPEMENTALES


LAURENT MOTTRON, Conférencier principal *
*Avec la participation intellectuelle d’A. Ostrolenk et D. Gagnon

Existe-t-il une manière autistique d'apprendre le langage ?
(présenté en anglais)

Session parallèle :
Autisme: diagnostics différentiels de l'enfance à l'âge adulte
(présenté en français)

https://fr.summit-scert.com/conference2022

novembre 2022


26è CONGRÈS 3-5 NOVEMBRE 2022

B6 – Les enjeux cliniques et scientifiques du diagnostic d’autisme : où s’arrête le « spectre autistique » ?
par Dr Laurent Mottron et Dre Isabelle Marleau – Ordre des Psychologues du Québec (illuxi.com)

https://congres2022.ordre-des-psychologues.illuxi.com/

février 2022

Positive, negative, neutral-or unknown? The perceived valence of emotions expressed by young autistic children in a novel context suited to autism

Dans cet article, Claudine Jacques et ses collègues nous explique que les émotions des personnes autistes sont considérées soit comme trop négatives et pas assez positives, soit comme inhabituelles, et ce, dès le plus jeune âge. Deux facteurs explicatifs peuvent rendre compte de ces perceptions. Le premier facteur concerne l’incompréhension que peuvent avoir les observateurs des expressions faciales des personnes autistes. Le second réside dans les contextes qui sont préconisés pour évaluer les émotions des personnes autistes, car ces derniers seraient plutôt adaptés aux personnes non autistes. Dans notre étude, nous avons évalué les émotions de jeunes enfants autistes dans un contexte comprenant des objets susceptibles de les intéresser, la Situation de Stimulation de Montréal. Dans ce contexte novateur, les expressions faciales de jeunes enfants autistes et typiques ont été évaluées comme positives, négatives, neutres ou "inconnues" - une catégorie que nous avons créée pour caractériser des émotions que les observateurs perçoivent, mais ne comprennent pas. Les résultats de l’étude ont montré que les enfants autistes et les enfants typiques ne différaient pas dans les émotions faciales positives, négatives ou neutres. Ils différaient uniquement dans l’expression d’émotions inconnues, qui n'étaient présentes que chez les enfants autistes. Cette étude a également permis de constater qu’il y avait une co-occurrence entre les comportements répétitifs des enfants autistes et les émotions positives, neutres et inconnues, mais pas avec des émotions négatives. 

novembre 2021

Childhood diagnoses in individuals diagnosed with autism in adulthood

Lorsqu’un diagnostic d’autisme est posé à l’âge adulte seulement, on peut se demander si c’est parce que l’on pensait auparavant que la personne avait une autre condition qui masquait l’autisme, ou qu’elle n’avait juste pas assez de signes pour être évaluée. Pour répondre à cette question, nous avons regardé dans la base de données danoise quels diagnostics avaient été portés dans l’enfance pour ces personnes. Les résultats montrent que la grande majorité des individus diagnostiqués après 18 ans n’avaient eu aucun autre diagnostic avant l’âge de 11 ans. Ceci suggère que les diagnostics tardifs sont faits chez des personnes qui présentent très peu de signes pendant l’enfance, et qui donc ne correspondent pas à la définition classique de l’autisme. On peut donc se demander si les diagnostics précoces et tardifs appartiennent vraiment aux mêmes conditions, avec un fort risque que ce ne soit pas le cas pour une partie d’entre elles.

juillet 2021

In Prototypical Autism, the Genetic Ability to Learn Language Is Triggered by Structured Information, Not Only by Exposure to Oral Language

Dans cet article, Laurent Mottron, Alexia Ostrolenk, et David Gagnon soulignent l’importance de considérer la diversité des modes d’apprentissage .
Dans l’autisme prototypique, la capacité génétique à apprendre le langage est déclenchée par des informations structurées, pas seulement par l'exposition au langage oral.
Il a maintenant été montré que des autistes peuvent développer/apprendre le langage de façon atypique; par exemple en privilégiant l’apprentissage non social (télévision, radio, livres) plutôt que l’apprentissage social (échanges verbaux avec les autres).
Cette acquisition non sociale du langage représente un fort argument en faveur des modèles nativistes d’acquisition du langage humain et relativise l’importance de l’interaction sociale dans le processus. Les modèles nativistes proposent que des structures mentales présentes dès la naissance nous permettent d’acquérir des facultés du langage. 

juillet 2021

Autism comorbidities show elevated female-to-male odds ratios and are associated with the age of first autism diagnosis

Nouvel article d’Eya-Mist Rødgaard et collègues sur la comorbidité de l'autisme à l'aide du registre national danois des patients. Les résultats indiquent que les femmes autistes ont un risque de comorbidité plus élevé que ne le laisseraient prévoir les sex-ratios dans la population générale, et que les taux de comorbidité infantile sont fortement associés à l'âge auquel l'autisme est diagnostiqué.

Entrevue de Niko McCarty, Spectrum (New-York/Californie) à propos de notre article. 

août 2021

WEBINAIRE AVEC LAURENT MOTTRON 

Sur la nécessité d’un changement radical dans la recherche sur l’autisme.

Dr. Mottron a écrit plusieurs commentaires (Progress, Radical Change, Heterogeneity) sur les raisons pour lesquelles nous avons besoin « d’un changement radical dans notre stratégie de recherche sur l’autisme ».
Dans un webinaire, il expose son argumentation et répond aux questions de Spectrum.

juin 2021

A radical change in our autism research strategy is needed: Back to prototypes

Commentaire de Laurent Mottron sur une question controversée liée à la meilleure façon de poursuivre le plus efficacement possible la recherche sur l'autisme à l'avenir. Réponses de différents chercheurs ainsi que la réponse de Laurent Mottron à ces opinions.

Ce commentaire a fait l'objet du webinaire de Laurent Mottron "On the need for radical change in autism research" du 31 août 2021.

mai 2021

Un article de Rachel Nuwer dans Spectrum met en valeur les travaux du groupe : Finding
strengths in autism
- Autism comprises a set of difficulties, but growing evidence suggests that certain abilities also define the condition.

mai 2021

Développement du langage en forme de baïonnette dans l'autisme avec régression:
une étude rétrospective 

De nombreux parents rapportent un phénomène de régression du langage en bas âge chez leur enfant autiste. C’est-à-dire que leur enfant avait commencé leur développement langagier, mais qu’avec l’arrivée des symptômes autistiques, celui-ci a perdu l’usage du langage précédemment acquis. Ce phénomène est généralement considéré comme un signe de mauvais pronostic langagier, sans qu’il y ait d’évidences solides à ce sujet.
Cette étude montre que les autistes ayant expérimenté une régression du langage ont le même pronostic langagier que les autres autistes. Leur processus de développement est cependant atypique et marqué par un plateau de langage, suivi d’un rattrapage du niveau langagier.

avril 2021

Le numéro du printemps du magazine Sur le Spectre est maintenant disponible.

Bonne lecture !
http://grouperechercheautismemontreal.ca/Magazine.aspx 

décembre 2020

Notre point de vue sur la question du diagnostic !

- Autisme, la construction d'une épidémie, Transcription Formation OCT-OPUS

- Réflexion sur le cliché « L'autisme est hétérogène », Fous de Normandie

- L'hétérogénéité de l'autisme en 2020 : nature, ou culture ? Conférence grand public Strasbourg 

septembre 2020

Le numéro de l'automne 2020 du magazine Sur le Spectre est maintenant disponible.

mai 2020

Le numéro du printemps 2020 du magazine Sur le Spectre est maintenant disponible.

janvier 2021

Lancement de notre chaîne YouTube "Sur le Spectre"

Vous pouvez visionner la première vidéo mise en ligne.

L'autisme en recherche, une différence qui s'estompe ?

janvier 2021

Quels sont les intérêts de prédilection et les comportements répétitifs
des enfants autistes !


Nous sommes à la recherche de PARENTS ayant un enfant autiste, de PROFESSIONNELS travaillant avec des enfants autistes, et D'ADULTES AUTISTES.

PARENTS d’enfants de 2 à 6 ans, pour en savoir plus cliquez ici.

PARENTS d’enfants de 6 ans à 12 ans, pour en savoir plus, cliquez ici

PROFESSIONNELS, pour en savoir plus ou participer, cliquez ici.

ADULTES AUTISTES, pour en savoir plus ou participer, cliquez ici.

octobre 2019

Dr Laurent Mottron entre à l'Académie Canadienne des Sciences de la Santé (FACSS), qui reconnaît la contribution scientifique au sein de la communauté universitaire canadienne.

octobre 2019

Le numéro d'automne du magazine Sur le Spectre est maintenant disponible. Bonne lecture à tous !  

août 2019

Eya-Mist Rødgaard, Isabelle Soulières et Laurent Mottron publie dans JAMA une méta-méta analyse qui soulève des questions sur le surdiagnostic d'autisme.

Voir le fil des nouvelles de l'UdM, l'article JAMA écouter l'entrevue très éclairante de Laurent Mottron à l'émission Les années lumières de Radio-Canada